Le gars qui avait trop traîné en route…

Il est temps que je vous avoue quelque chose : j’ai beaucoup trop traîné en route. J’en entends déjà certains rigoler dans leur barbe. Ah ah, est-ce qu’on ne t’avait pas prévenu ?

Peut-être étais-je un peu distrait lorsque j’ai regardé la carte de l’Afrique… Quoi qu’il en soit, selon mon programme de départ, je devrais déjà être au Gabon ou au Congo-Brazzaville. Et je suis à Accra.

Dimanche, à défaut d’avoir trouvé un porte-conteneurs pour voguer jusqu’au Cameroun, c’est un avion qui m’emportera vers Douala. Et là où vous allez être vraiment déçus, c’est maintenant : après le Cameroun, je m’envolerai directement vers la Namibie.

Oubliés donc le Gabon, le Congo-Brazzaville, la RDC et la Zambie. Vu le temps qu’il m’a fallu pour obtenir le visa camerounais, je n’aurais de toute façon pas réussi à faire toutes les formalités dans les temps.

Mais conséquence, il me restera un bon mois pour les deux derniers pays du parcours, donc la Namibie et l’Afrique du Sud. Et ça c’est une bonne nouvelle, non ? Et que les pays laissés de côté ne soient pas tristes, je compte bien rattraper cette occasion manquée !

Si on ne peut même plus se promener avec son chariot maintenant... / You don't even have the right to go around with your trolley anymore...

Si on ne peut même plus se promener avec son chariot maintenant… / You don’t even have the right to go around with your trolley anymore…

The one who had taken too long on the way…

It is time for me to confess something to you: I have taken much too long on my way. I can already hear some of you laughing in their beard. Ha ha, we had been warning you!

Maybe I was a bit distracted when I studied the map of Africa… Anyway, if I look at my original program, I’m supposed to be in Gabon or Congo-Brazzaville. And I’m in Accra.

On Sunday, since I didn’t manage to find a container ship to carry me to Cameroon, it’s with a plane I’m gonna travel to Douala. But not just that, and now you’ll be really disappointed I’m sure: after Cameroon, I will fligh directly to… Namibia.

Forgotten Gabon. Forgotten Congo-Brazzaville, DRC and Zambia. If I consider how much time I needed to get my visa for Cameroon, I would never have managed to get all of those papers done in time.

But the consequence is I will have more than one month for the last two countries: Namibia and South Africa. Isn’t this good news? And the forgotten countries shouldn’t be too sad, I’ll be coming sooner or later!

Publicités
Cet article, publié dans Projet, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Le gars qui avait trop traîné en route…

  1. Albin dit :

    Salut Sébastien,
    il me semble avoir reconnu ma barbe dans ce que tu as dit….
    Ca n’est pas très grave, le principal est que tu voies plein de trucs et que tu fasses beaucoup de rencontres et il me semble que tous les pays africains sont propices à cela.
    Et puis l’Afrique du sud, c’est un pays qui fait l’actualité …
    Bonne route et à bientôt pour de nouvelles aventures
    Albin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s